Menu Fermer

Votre séjour à l’Augustine

Charme d'antan, confort et accueil chaleureux !

L’Augustine vous offre le cadre idéal vous permettant de bien profiter de vos vacances ou de vos temps libres si vous y êtes pour le travail…

Vos hôtes, Caroline et Kamal partagent leur vie entre deux pays…. Comme dit toujours Caroline; J’ai le meilleur des deux monde !

Vous accueille dans cette magnifique Maison de charme, où retrouverez confort et intimité

Maison de pierres, datant de 1790 ayant conservée son cachet d’origine

Plancher de bois en pin rouge

Boiseries

Couleurs chaleureuses et Ambiance feutrée…

Terrasse et Jardin en été

Cheminée et feu de foyer en hiver

Commodités modernes dans un décor d’autrefois…

Votre arrivée…

Vous accueillir entre 16 h et 18 h est idéale pour nous… Mais vous pouvez aussi arriver à l’heure qui vous convient… À condition de nous aviser de votre heure d’arrivée…

Vous pouvez disposer de votre chambre à partir de 14 h (ou avant si elle est prête…) ou nous laisser vos bagages et partir en balade…

Le jour de votre départ, libérez la chambre pour 11 h… Mais, laissez-nous prendre soins de vos bagages jusqu’à votre départ de Québec…

Localisation

L’Augustine est situé dans le Faubourg Saint-Jean Baptiste, un quartier animé par ses habitants qui saura vous séduire et répondre à vos besoins…

  • À deux pas de toutes les activités du Vieux Québec, des Plaines d’Abraham et des Musées…
  • 50 mètres de la célèbre rue Saint-Jean, où restaurants, boutiques et services de toutes sortes vous sont offerts…
  • 100 mètres du Centre des Congrès de Québec
  • 200 mètres des murs de la vieille ville, du Théâtre Capitole et de La Place D’Youville
  • 500 mètres du Parlement de Québec
  • 200 mètres du quartier Novo Saint-Roch et de la rue Saint-Joseph….
  • 400 mètres de l’Université du Québec (ÉNAP) et de l’INRS
  • L’historique
  • Depuis juillet 1996, nous nous efforçons de rendre à cette imposante maison de pierres son cachet d’origine, tout en partageant son histoire, son intimité et le plaisir d’y vivre avec nos visiteurs.
  • Bâtie autour de 1790 avec les pierres sédimentaires de la région (schiste)
  • Lieu de la fondation de la congrégation des Sœurs du bon Pasteur en 1850
  • Le 11 janvier 1850, Mme Roy et sa compagne, Mary Keogh, ouvrent l’Asile de Ste-Madeleine au 67, rue Richelieu, un refuge pour des femmes sortant de prison. Au cours des ans, la clientèle change. À sa fermeture en 1975, la Maison Marie-Fitzbach, ainsi nommée en 1962, accueille des jeunes filles de 13 à 18 ans vivant des problèmes personnels et/ou familiaux (Site des Sœurs du Bon Pasteur)

Lien avec le site web des Sœurs du Bon Pasteur : Cliquez ICI 

Cliquer sur Échap pour quitter la diaporama